APS Meetings 2023

APS Meetings 2023

Posted on

IREPA LASER participe à APS Meetings 2023.

APS Meetings, la convention d’affaires dédiée à la fabrication additive, à l’impression 3D, au prototypage rapide et au développement produit, se tiendra du 29 au 30 mars à Lyon.

Nos experts sont à votre écoute pour tous vos projets et problématiques d’affaires, que ce soit dans le domaine de la défense, l’automobile, l’électronique, le rail, le médical ou encore l’aéronautique.

Nous avons hâte de vous rencontrer !

>> Plus d’infos : www.apsmeetings.com

AM fast train part 3

Posted on

The challenge goes on…

Nathan Mayer, our engineer, takes us on our latest additive manufacturing journey…

  • It’s time for simulation!

“The CAM part will be simplified due to several advantages of our WLAM process:

  • Close to the final dimensions
  • High deposition rate possible ➝ beyond 600cc/h
  • Low dilution and manageable heat input
  • Good mechanical characteristics

Exaggerating a bit, with the right deposition parameters, it will be like generating a path for a 3D printer. Once the building strategies are selected, the parameters filed and the trajectories generated, it’s time to apply some rules to our robots and simulate the operation to avoid any singular point or collision. The part is long (approximatively 2 meters) and the volumes to build are long too, so I generated the toolpath to have the longest deposition tracks and few “off-moves”.

Parameters and toolpath trajectories verified, I can post process my robot program and go back from the numerical world. Rail must now be installed on the machine and repaired!”

>> https://www.youtube.com/watch?v=EOu4dzMt2co

Keep going!

Stay tuned for the next phase…

Integradde final event

Posted on

INTEGRADDE FINAL EVENT – The future of European Manufacturing: Enabling Advanced Innovations in 3D Printing

On Tuesday, Mar 14, 2023, the H2020 INTEGRADDE project is holding its Final Event in Brussels (hybrid, format). The event will take place from 09:30 to 14:30 at La Tricoterie. The event is supported by the European Factories of the Future Research Association (EFFRA) and European Association of the Machine Tool Industries and related Manufacturing Technologies (CECIMO).

The conference (which will include different discussions and a networking lunch) will bring together high-level policymakers, industrial actors, research institutions, and other relevant stakeholders to exchange views on the current most compelling issues related to 3D Printing in the manufacturing sector.

This event will offer a networking space for like-minded people within the manufacturing industry while showcasing the latest advancements in Additive Manufacturing, the project’s achievements and upcoming test-before-invest opportunities from related EU projects for technological innovations. The event will also offer an overview on the current and future positing of 3D printing from the perspective of some of the most accredited voices in the industry.

A detailed agenda of the event can be found here.
If you would like to find out more about 3D printing in manufacturing and network with your peers, register here!

AM fast train part 2

Posted on

The challenge goes on…

Nathan Mayer, our engineer, takes us on our latest additive manufacturing journey…

  • Preparation is done, let’s make a clean 3D model!

“For the further operations, it’s important to have a clean 3D model with the missing volumes on the part well defined and smooth. Nothing difficult with a CAD software for an advanced designer. We need to extract to worn faces from the STL and “stretch” them to the initial dimensions.

Before any CAM operations, working parameters must be known and the quality of the deposited material checked. To set them, I will do a quick test to identify a window of working parameters with which we get:

  • “Good” linkage with the support
  • No defect (lack of fusion, crack, porosity, etc…)
  • Constant deposit geometry
  • Acceptable deposition rate (the key to have a fast operation…)

To check all of this, build samples are cut, polished, and etched to observe them under microscope. It will be also interesting to check to hardness “as deposited”, to identify any deviation from the material datasheet.”

>> https://www.youtube.com/watch?v=xFg7Esp7xcw

Keep going!

Stay tuned for the next phase…

AM fast train part 1

Posted on

Hello new challenge!

Nathan Mayer, our engineer, takes us on our latest additive manufacturing journey…

  • Day 1: first exchanges

“We’re contacted by the company Welding Alloys France, a global leader in the production of advanced welding consumables, automated welding equipment for wear protection, the provision of engineered wear services, as well as wear plates, pipes, and components.

Their issue? They need to repair a worn #railway that has lost its geometry and they decided to go with the laser technology, most precisely additive manufacturing, instead of most conventional technologies.

Today, repairing or rebuilding parts are major players in increasing service times, avoiding waste and reducing carbon emissions. Railways are subject to heavy loads and many cycles; they must be hard and resistant over time and after 28 years, this one has significant missing elements, it is no longer new… To be used again, we must return to the original shape.

Can we really do it? Can we return to its original shape? Is the reconstruction going to be as resistant as the original one? Only time will tell but we’re up for the challenge.”

  • Day 2: first reflexions

“Laser metal deposition or the DED additive manufacturing process offer many possibilities and one of them is to be able to deposit on an existing part. Instead of building complete parts, it is possible to rebuild and repair existing ones. Our wireframe laser additive manufacturing (WLAM) process will hopefully be able to help us with the reconstruction and gives back the used railway its original shape.

As for the material for the reconstruction, it must be just as resistant as the original. After a conversation with Welding Alloys France, they tell us they can provide us with the best yarn to fit this application. It is a manganese #steel that hardens on impact. This filler material is commonly used with conventional welding processes, and I think it will be interesting to show the results obtained with our deposition process, using wire and a laser.”

  • Day 3: preparation

“As a first step, the rail must be prepared before the repair operation. So, the team starts to gouge and grind, but also learn its geometry by 3D scanning and digital reconstruction. Everything goes smoothly and we’re quite hopeful for what comes next.”

>> https://www.youtube.com/watch?v=zw2PFFyK3tc

Stay tuned for the next phase…

Visite de l’Eurométropole de Strasbourg

Posted on

L’Eurométropole de Strasbourg en visite à la SCIC IREPA LASER !

Le 5 janvier, IREPA LASER a eu le plaisir de recevoir la visite de Pia IBMS, Présidente de l’Eurométropole de Strasbourg, accompagnée d’Anne-Marie JEAN, Vice-Présidente en charge des politiques de l’emploi, formation, économie durable et transition écologique des entreprises, de Matthieu RUDLER,  Coordinateur du pôle transition écologique territoriale et de Philippe PORTELLI,  Chef du service Enseignement supérieur, Recherche et Innovation.

Notre Président, Jean-Paul GAUFILLET, et nos équipes ont ainsi pu présenter notre modèle de Société Coopérative d’Intérêt Collectif, un statut innovant dans le domaine de l’innovation et du transfert de technologie.

Cette visite a également été l’occasion de mettre en avant nos savoir-faire lors d’un parcours guidé dans nos ateliers avec des démonstrations sur machine, des vidéos et des rencontres avec les experts.

Une belle rencontre lors de laquelle nos collaborateurs ont pu partager leur passion pour la technologie laser !

Lancement de l’initiative Grand Est Transformation Industrie

Posted on

Le lancement de l’initiative Grand Est Transformation Industrie a eu lieu lors du salon BE 4.0 Salon Industries du Futur à Mulhouse (Grand Est) fin novembre 2022 !

Le dispositif GET lancé par la région Grand Est a pour vocation de relever les grands défis de la transformation environnementale, transformation digitale et transformation de l’industrie vers le 5.0.

La fabrication additive est mise à l’honneur dans ce dispositif :

  • En accompagnant les offreurs de solutions innovants du Grand Est dans leur développement économique
  • En connectant les offreurs de solutions aux entreprises et aux collectivités du Grand Est pour accélérer leur transformation industrielle
  • En rapprochant les offreurs des acteurs et laboratoires académiques

Notre expert en fabrication additive, Didier Boisselier, est intervenu lors de la table ronde aux côtés de Claude Barlier – INORI, Bruno Flan – Platinium 3D, Stéphane Fontaine – Arts & Métiers Metz, Boris Ravignon – Région Grand Est, Jean Rottner – Région Grand Est et Alain Skiba – Alchimies.

>> Pour en savoir plus

>> Visionnez la vidéo

Nouveau MOOC Fabrication additive

Posted on

Nouveau MOOC sur « La Fabrication additive : l’impression 3D dans l’industrie » !

Ce MOOC propose une formation dynamique à travers des cours vidéo, des activités interactives, des rencontres avec des industriels et des exemples pratiques.

Des experts académiques vous présenteront une classification des nombreuses technologies de fabrication additive, les opportunités et enjeux liés à chacune d’entre elles, les problématiques industrielles. Des industriels exposeront leurs pratiques professionnelles en ouvrant les portes de leurs ateliers.

Dans la semaine « Focus sur les procédés à matière entrante solide », vous pourrez découvrir les entreprises :

  • Constructions-3D avec Antoine URQUIZAR sur un exemple de technologie d’extrusion
  • CIRTES – Fabrication Additive / Monitoring 4.0 avec Claude BARLIER sur la fabrication additive par stratification de couche
  • IREPA LASER avec Didier BOISSELIER sur les technologies par dépôt sous énergie concentrée

Ce parcours est porté par Helene CHANAL et Corentin DOUELLOU – SIGMA Clermont.

Avec la participation de Patrick PIZETTE, Sébastien CHARLON, PhD., Eng., Mouhamadou-Al-Amine AMAR, enseignants-chercheurs à IMT Nord Europe, INSIC et l’Addlab de Decathlon France.

>> Inscription sur : https://www.coursera.org/learn/fabrication-additive-impression-3d

 

IREPA LASER s’agrandit !

Posted on

La pose de la première pierre de l’Usine de fabrication additive

IREPA LASER a célébré ses 40 ans les 17 et 18 octobre dernier. Ces deux journées de célébration ont été l’occasion de dévoiler la plaque de la future Usine de fabrication additive en présence de Blaise GOURTAY, Secrétaire Général aux Affaires Régionales et Européennes de la préfecture du Bas-Rhin et de la région Grand Est (SGARE) ; Jean ROTTNER, Président de la Région Grand Est ; Anne-Marie JEAN, Vice-Présidente de l’Eurométropole de Strasbourg et Thibaud PHILIPPS, maire d’Illkirch-Graffenstaden.

Cette Usine, une première en France, dédiée à la fabrication additive par procédé DED-Laser, regroupera quatre machines d’impression 3D métallique sur une plateforme de 300 m² cofinancée par la Région Grand Est et le FEDER.

Premier coup de pioche, le chantier de l’extension a débuté

Annoncés depuis plusieurs mois, les travaux d’extension des locaux d’IREPA LASER ont débuté au mois d’octobre. L’objectif ? Faire d’IREPA LASER une véritable Usine du futur, orientée Fabrication Additive. État des lieux !

Une étape préparatoire a consisté à réorganiser nos ateliers. L’installation d’une nouvelle porte sectionnelle côté nord nécessitait de libérer de l’espace pour disposer d’une zone d’accès. La solution retenue a été de louer un local annexe situé à quelques kilomètres et à y transférer le matériel non essentiel.

Les travaux de terrassement ont également débuté. Une impressionnante machine de forage a été déployée pour l’implantation de pieux sur lesquels la dalle de l’extension sera posée.

La construction du bâtiment commencera en début d’année prochaine et devrait s’étaler sur tout le premier semestre. Viendra ensuite le temps du déplacement des machines de fabrication additive sur leurs lieux d’implantation avant la finalisation de la structure interne.

La fin des travaux est prévue à ce jour pour fin novembre 2023. IREPA LASER disposera alors d’une extension de 300 m2 entièrement dédiée à la FA XXL.

Rendez-vous très bientôt pour l’inauguration de notre Usine de FA !

Le label CRT : un label pour porter haut et loin l’innovation et la technologie

Posted on

IREPA LASER est un Centre de Ressources Technologiques. Mais qu’est-ce que cela signifie ?

Explications.

Qu’est-ce qu’un CRT ?

Le CRT contribue efficacement à l’attractivité de l’industrie, au renforcement de l’emploi, à l’attractivité et au développement de nos territoires sur le plan régional, national et international.

Le Centre de Ressources Technologiques (CRT) assure une mission d’intérêt général tout comme la Cellule de Diffusion Technologique (CDT). Le CRT assiste directement les entreprises, et plus particulièrement les PME, dans la définition de leurs besoins, participe au développement de leurs activités par le biais de l’innovation et de la technologie, et s’appuie sur des réseaux de compétences.

Cette assistance est adaptée à chaque entreprise, elle relève d’une approche globale et prend en compte les disciplines qui accompagnent le développement technologique : transfert, marketing, gestion de projet, stratégie d’entreprise, réglementation, veille…

Il existe actuellement 64 structures labellisées CRT qui sont représentées par l’AFCRT.

Et le label CRT, c’est quoi?

Un Centre de Ressources Technologiques (CRT) est un « label qualité » français pour une structure d’appui technologique aux entreprises.

La procédure de reconnaissance CRT, visant à la qualification des structures d’appui technologique aux entreprises, a été mise en place en 1996 conjointement par le ministère de la recherche et le ministère chargé de l’industrie. Elle a pour objectif de fournir aux PME-PMI la garantie que la structure à laquelle ils s’adressent est capable de leur apporter des réponses adaptées et de qualité.
L’objectif d’un CRT est donc d’apporter aux PME-PMI des prestations technologiques sur mesure.

Généralement, leur forme juridique est une association à but non lucratif, mais dernièrement d’autres formes juridiques plus adaptées à l’activité de ces structures (SCIC pour le CRT IREPA LASER par exemple) voient le jour.

Que reconnait le label CRT ?

La qualification de CRT est attribuée aux structures capables de répondre avec professionnalisme aux besoins des PME/PMI. Un cahier des charges décrit les conditions requises pour obtenir ce « label qualité ».

Trois caractéristiques des CRT sont décrites comme essentielles :

  • Professionnalisme dans l’exécution des prestations réalisées, en particulier en termes de résultats, coût, délai et confidentialité
  • Réalisation de prestations sur mesure pour les entreprises
  • Les prestations doivent concerner des projets innovants des PME-PMI

>> Pour en savoir plus

Pourquoi choisir IREPA LASER ?

Approche pragmatique

Précurseur technologique

Services personnalisés

Solutions innovantes

Engagement impartial